accueil directrice artistique artiste multidisciplinaire comédienne-réalisatrice c.v. portrait contact english version

Portrait


L’OBSERVATRICE

L’Observatrice est le titre d’une œuvre récente de l’artiste pluridisciplinaire Jérémie Boudreault.

L’Observatrice est le joyeux résultat de la parfaite rencontre entre une œuvre, une sculpture représentant un personnage imaginaire et la personnalité bien réelle de sa créatrice.

L’Observatrice, ce terme ne pourrait mieux définir celle qui, depuis nombres d’années, est le témoin privilégiée de ce qui se fait, ce qui se vit en culture principalement en Montérégie mais plus précisément au pays de Borduas. C’est aussi à ce titre que Jérémie aura tout vu, des artistes, des œuvres, des intervenants culturels, des maires et députés, elle a tout vu vous dis-je.

Depuis toujours, Jérémie Boudreault observe le monde. Et son champ de vision est vaste, puisqu’elle est visionnaire. Comment voir autrement sa dernière installation « Le Miroir Agité » présentée au Musée des Beaux-art de Mont-Saint-Hilaire où, se préoccupant des changements climatiques et de la fonte des glaciers aux deux extrémités de la Terre, elle prophétise « Et s’il fallait que les deux pôles se touchent ! ».

Pour arriver à une image si forte en si peu de mots, pour arriver à une telle synthèse des dangers liés à la situation humaine actuelle, il faut une sensibilité hors du commun.

Sensibilité et Jérémie sont synonymes.

C’est aussi cette sensibilité qui fait de l’artiste un être éminemment accessible qui n’a jamais eu la grosse tête, contrairement aux nombreux personnages de son œuvre qui prennent toujours toute la place, qui se prennent pour d’autres, qui s’accaparent tout son espace, tout son air et qui révèlent toute la monstruosité dont l’humanité est capable, délestant de ce fait leur créatrice de cette abominable tare. Justement, Jérémie est l’antithèse de l’abomination.

 

Observatrice et Actrice

Ainsi, Jérémie Boudreault est accessible mais elle est surtout éminemment généreuse puisqu’elle a fait de sa vie et de son engagement un théâtre où elle n’est jamais seule et où elle invite, accueille, intègre tout le monde, artistes et public à la fois !

Depuis toujours, elle crée des soirées, des spectacles, des expositions, des installations, toutes sortes d’événements qui donnent la place aux autres. Ce n’est pas que Jérémie laisse sa place, non, elle est toute là, en actrice de sa propre vie, mais en douceur. Affable, elle écoute plus qu’elle ne dit mais Dieu sait qu’elle n’en pense pas moins. Voilà pourquoi elle crée; Pour dire !

De plus, comme tout Chaman, il lui faut passer par un médium, une technique, une forme artistique pour dire, dénoncer ou proclamer. Alors, telle La Grande Prêtresse des mots, de la sculpture ou de l’installation théâtrale, elle se livre, elle crée des mondes, des univers parfois déjantés, iconoclastes mais toujours signifiants.

Ce n’est pas par hasard qu’à l’apogée de sa carrière, Jérémie Boudreault ait décidé de consacrer son temps au cœur de la nature par le biais du Land art. Encore moins un hasard que toute son énergie se canalise au sein d’un verger, une pinède car Jérémie c’est aussi la bienveillance de Mère Nature qui nous ouvre les portes de la création, de l’inconscient, de la spiritualité dont, tous, nous avons si soif et qu’on ne valorise jamais assez.

Enfin, elle serait en quelque sorte l’observatrice observée puisque je côtoie Jérémie Boudreault depuis près de trente ans et c’est ainsi que je la vois.

 

– Jocelyn Fiset, Artiste visuel nomade
Écrivain
Commissaire international


Une semeuse de talents

Artiste multidisciplinaire, Jérémie Boudreault exerce avec une égale passion la direction artistique, la création et la diffusion de projets artistiques. Après sa formation à l’École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, elle joint la Ligue Nationale d’Improvisation, tient un premier rôle dans une série télévisée jeunesse, participe à plusieurs créations danse-théâtre. Rapidement, son intérêt se dirige vers les formes d'arts hybrides et leur processus de création.

En 1996, Jérémie a un coup de foudre pour un vieux garage qui deviendra Arts Station, un lieu culturel alternatif. Elle y installe un petit théâtre de soixante-dix places et crée l'organisme à but non lucratif Productions Tableaux Vivants, dont elle est la directrice générale et artistique. Pendant 15 ans, elle assure la diffusion de programmations annuelles et met de l'avant de nombreux artistes provenant de multiples horizons. Elle y présente aussi de ses propres créations scéniques telles que Suspendues au cadre de la nuit (2003) et D’après les Ménines de Vélasquez (2007).

Depuis 2015, le petit théâtre d’Arts Station est devenu l’atelier de Jérémie qui investit cet espace de projets artistiques éclatés, dont Livraison chaos (2017), une exposition réunissant trente-deux artistes, et son installation immersive Boîte noire (2018). En tant que réalisatrice, elle produit trois courts-métrages inspirés de contes (2009 à 2012) et l'année 2019 est marquée par la sortie de son dernier court-métrage, Le regard de Nicolas.

Idéatrice et directrice artistique, Jérémie Boudreault chapeaute de nombreux projets, dont Créations-sur-le-champ land art, événement majeur depuis 2007, prenant place à Mont-Saint-Hilaire en Montérégie. En 2020, elle ajoute à son parcours de créatrice d'événements, Grand V land art urbain à La Prairie.

Ce printemps 2020, c'est au Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire qu'elle dévoilera Le miroir agité, une exposition solo qui prendra la forme d'une installation théâtrale en trois tableaux.

  – Clôde de Guise

Tous droits réservés
© Jérémie Boudreault 2020
Conception : www.productionssaint.com